Accueil > Actualité BTP : Le gros oeuvre en chantiers > La preuve par le chantier > ​Des Prémurs XXL et matricés pour un bâtiment industriel


Actualités KP1

Le gros œuvre en chantiers

Présentation des innovations, points clés de la mise en œuvre des produits et systèmes constructifs, reportages sur des chantiers exemplaires : chantiers alliant la construction durable, l'optimisation de l'isolation avec une dimension architecturale et environnementale.

Découvrez l’actualité de KP1 en images et en sons !

​Des Prémurs XXL et matricés pour un bâtiment industriel

La preuve par le chantier Bâtiment tertiaire et industriel

    le 05 mars 2015

A Trèbes (11), près de Carcassonne, un bâtiment industriel de 18 000m² s’est construit tout en Prémurs de 12 mètres de haut, lisses pour les murs séparatifs et matricés pour les façades. Visite guidée avec Bonnery Bâtisseurs et SM Entreprise, en charge du gros-œuvre.


A la manœuvre pour cette extension d’usine devant rentrer en activité d’ici l’été, deux régionaux ayant déjà travaillé avec le maître d’ouvrage : Bonnery Bâtisseurs, une entreprise familiale de Carcassonne de 70 personnes et SM Entreprise, filiale de Vinci Construction, basée à Narbonne. Leurs principaux challenges ? Tenir des délais très courts, gérer des hauteurs de façades de 12m et travailler avec une sécurité maximale, le site étant en activité pendant les travaux.

L’évidence Prémurs

“Compte tenu de ces trois exigences, nous avons proposé naturellement des Prémurs pour les façades et les grandes parois séparatives du bâtiment, explique Benoit Viala, conducteur de travaux chez SM Entreprise. Par rapport à une solution traditionnelle, c’est nettement plus rapide et sans surprise.” “En fait, pour atteindre une telle hauteur avec une solution béton coulé en place, nous aurions dû empiler 4 ou 5 banches, précise Jean-Paul Bellan, directeur de travaux chez Bonnery Bâtisseurs. Et que ce soit en terme de matériels, de personnel ou d’organisation de chantier, il n’y a vraiment pas photo : les Prémurs sont une évidence dans ce type de configuration.”

Aurélien Perez Schell, Chef de groupe du bureau d’études KP1 et son équipe ont ainsi fabriqué, calculé et livré 283 Prémurs, pour une superficie totale de 6 000m². Les panneaux font environ 20 m², au lieu de 10m² en moyenne pour les chantiers traités en Prémurs, et les plus grands atteignent 12,32m x 2,20 m, soit 27m² pour un poids moyen de 9 tonnes.

Une cadence de 5 à 6 Prémurs XXL / jour

Reste à savoir si la mise en œuvre de ces immenses éléments nécessite un savoir-faire particulier. La réponse est oui… Mais juste le temps de roder les équipes. “Si nous connaissons bien la technique du Prémur pour en avoir installé près de 120 000 m² en 2014, c’est quand même la première fois que nous en posions de si grands, reconnait Jean-Paul Bellan. La manipulation est un peu plus compliquée et plus longue, mais les équipes acquièrent vite les bons réflexes.“ “Concrètement, nous mettons environ deux heures pour poser ces grands Prémurs très élancés, contre une heure, pour un Prémur standard, poursuit Benoit Viala. Le rythme quotidien est de 5 à 6 panneaux, le record étant de 7.”

Des Prémurs matricés pour réveiller les façades

Pour renforcer la qualité architecturale, des Prémurs matricés viennent donner du relief aux façades. “Le motif a été choisi par l’architecte, parmi une gamme de plus de 100 modèles, précise Guy Garros, chargé d’affaires KP1. Au fur et à mesure de l’avancement, nous avons ainsi livré 29 Prémurs architectoniques de 22 m², soit 640 m².”
“La mise en œuvre de ces panneaux matricés a nécessité plus de vigilance compte tenu de leur relief, complète Benoit Viala. Nous avons installé des protections en mousse au niveau du retourneur, afin d’éviter un risque de pincement lors du dressage. De même, nos équipes de pose étaient très attentives au moment du remplissage béton pour empêcher tout débordement et coulée intempestive. Nous disposions de protections et d’un nettoyeur haute pression, pour nettoyer immédiatement les coulures si besoin. Mais là aussi, tout s’est parfaitement déroulé et le nettoyeur haute pression n’a pas servi.”

Rapidité et simplicité de pose, qualité des parements, emplacement au sol réduit, diminution des besoins en main d’œuvre et en matériels, ou encore prise en compte de l’environnement… les Prémurs démontrent ici toute leur capacité à augmenter la productivité et la sécurité chantier.

“Nous avons eu des intempéries hors normes au dernier trimestre 2014 et le fait d’être en Prémurs nous a permis de rattraper plus facilement le temps perdu.”
Benoit Viala, Conducteur de Travaux SM Entreprise

“Compte tenu de leur poids unitaire, variant de 9 à 12 tonnes, le transport de ces méga-Prémurs, qui dépassaient des racks, a nécessité un calcul de charge sur l’essieu arrière du camion, afin de pouvoir mettre 2 éléments par remorque.”
Guy Garros, chargé d’affaires KP1

“Lors de la pose, le grutier est le garant de l’efficacité en indiquant, notamment, au chauffeur KP1 où poser précisément les racks des Prémurs selon l’avancée du chantier.”
Jean-Paul Bellan, directeur de travaux Bonnery Bâtisseurs

Situé juste à côté d’une unité de production déjà en activité, la construction de ce bâtiment de 180 x 100m se caractérise par des exigences très fortes en termes de sécurité, de délais et d’intégration des équipements.


Les Prémurs sont livrés à l’horizontale, dans des racks transportés par des remorques surbaissées permettant un auto-déchargement. Chacun comprend 2 ou 3 Prémurs selon la longueur et le poids. Ils sont ensuite transférés à la grue jusqu’au retourneur.


La pose et l’ajustement sont la phase la plus délicate. Une fois redressé par une grue, d’une capacité de levage de 70 tonnes, chaque Prémur est parfaitement aligné avec ceux déjà en place.


Une fois positionné, le Prémur est provisoirement stabilisé à l’aide d’étais tirants-poussoirs en attendant son bétonnage. D’un poids unitaire de 120 kg pour les Prémurs de 12.30 m, ces impressionnants tirants-poussoirs sont reliés au Prémur via des douilles intégrées lors de leur préfabrication et, en pied, sur des socles prévus à cet effet. Le nombre de douilles qui réceptionnent les tirants-poussoirs avec une contrainte d’1.2 tonne à l’arrachement, est déterminé par le BE KP1, en fonction du poids du Prémur, de sa taille, de la zone de vent, de la géographie du terrain et de la saison.


Un joint est mis en place entre les panneaux dans la continuité, afin d’éviter les fuites de béton ou de laitance lors du remplissage. Les grands Prémurs bénéficient d’ouvertures, au maximum tous les 3m sur la hauteur et espacées d’environ 2 m, afin de faciliter le coulage du béton.



Portant la référence “2/49”, les stries du motif architectonique choisi viennent animer, par leur relief, les immenses façades revêtues d’un parement métallique.


Sur une dalle béton de 20 à 40 cm, afin de reprendre des charges jusqu’à 10 tonnes au m², les Prémurs assurent également le compartimentage intérieur du bâtiment.


Mission accomplie pour l’équipe gros-œuvre. De gauche à droite : Guy Garros, chargé d’affaires KP1, Jean-Paul Bellan & Gilles Galinier, directeur de travaux et chef de chantier Bonnery Bâtisseurs, Laurent Noël & Benoit Viala, chef de chantier et conducteur de travaux SM Entreprise.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Monsanto
Architecte : Richard Bastida Toulouse
BE : Arcadar
Gros Œuvre : groupement d’entreprises Bonnery Bâtisseurs & SM Entreprise (Groupe Vinci)
Emprise au sol du bâtiment : 180 m x 100 m
Livraison : 283 Prémurs, dont 29 matricés




Recherche