Accueil > Actualité BTP : Le gros oeuvre en chantiers > Quoi de neuf ? > Prémurs en centre ville: KP1 innove.


Actualités KP1

Le gros œuvre en chantiers

Présentation des innovations, points clés de la mise en œuvre des produits et systèmes constructifs, reportages sur des chantiers exemplaires : chantiers alliant la construction durable, l'optimisation de l'isolation avec une dimension architecturale et environnementale.

Découvrez l’actualité de KP1 en images et en sons !

Prémurs en centre ville: KP1 innove.

Quoi de neuf ?

    le 15 février 2017

Basée sur le site de Poincy, cette nouvelle remorque télescopique de 7 m de long facilite la livraison des prémurs au cœur de Paris. Une solution exclusive développée pour KP1 et Capelle, son partenaire transport historique.


Trafic routier, difficulté d’accès, rues étroites, virage ultra serré ou encore zone de stockage réduite… livrer des racks de prémurs au cœur de Paris est une gageure pour les chauffeurs. D’où l’idée de KP1 d’imaginer une mini remorque citadine à la longueur extensible afin de faciliter les manœuvres. “Le point de départ est un besoin remonté par nos chargés d’affaires d’Ile de France, se rappelle Mathieu Hucher, Responsable Logistique KP1 du site de Poincy, proche de Paris. Du fait de l’étroitesse des accès et des espaces de stockage sur les chantiers en cœur de ville, nos clients souhaitaient disposer de matériels plus petits. Nous nous sommes alors rapprochés, fin 2015, de notre transporteur Capelle pour voir les possibilités de créer une remorque raccourcie de quelques mètres pouvant prendre une double configuration : une position courte pour livrer des prémurs inférieurs à 7 m de long et la position habituelle de 9.50 mètres pour s’intégrer dans un flux standard.”


Un développement en mode projet

Un challenge pas si simple, compte tenu de la haute technicité de ces remorques surbaissées capables, au moyen de bras de calage et de sa suspension  pneumatique, de soulever de quelques centimètres les racks prémurs, puis de les transporter de l’usine au chantier et de les déposer sur la zone stockage. “Pour imaginer cette mini remorque, nous avons contacté nos fournisseurs habituels, continue Hervé Glandon, Directeur des Achats du groupe Capelle. Le constructeur Faymonville travaillait justement sur un prototype surbaissé et extensible. Il nous a précisé ses contraintes et nous avons défini le cahier des charges avec Patrick Rivière, le responsable national Expéditions et Transport de KP1.” Un mode projet efficace : le prototype évolue très vite et aboutie à cette remorque prémurs télescopique dont la partie arrière coulisse sur deux longerons latéraux afin de passer d’une longueur de 9.5 m à 7 m. Une première mondiale !



Productivité et sécurité

La construction en cours d’un programme de 26 logements sociaux par Bouygues Bâtiment Ile de France (1), sur un terrain tout en longueur entre les rues Raymond Losserand et de Gergovie dans le 14° arrondissement de Paris est un bon exemple de l’intérêt de ce nouvel outil. “Il y a des chantiers où vous ne mettriez pas votre main entre les rambardes et la remorque tellement c’est exigu, constate Misha Hauw, le conducteur Capelle, spécialisé depuis 6 ans dans le transport des éléments de précontraintes KP1. Ici, tout est livré en petits porteurs et c’était clair qu’avec une remorque prémurs normale d’une longueur totale de 12 m de long avec son col de cygne, je ne passais pas. L’entrée du chantier se situe dans une rue étroite et exige de faire une longue marche arrière en négociant un virage à 90% avec très peu d’espace pour manœuvrer. Et même avec cette configuration courte qui facilite le braquage, il faut être doux sur les manœuvres et bien guidé pour y arriver du premier coup.”




La mini remorque Prémurs en service actuellement assure deux livraisons journalières depuis Poincy. “Le chauffeur est autonome pour la gestion de la remorque et son réglage qui nécessite environ ½ h de manipulation, précise Mathieu Hucher. Les chargés d’affaires détectent son potentiel d’utilisation et notre bureau d’ordonnancement prend en considération sa capacité pour optimiser les livraisons.”
Les retours d’expériences sont plus que positifs et le planning assuré, d’autant que la remorque est utilisée à temps complet en fournissant également les chantiers en prémurs de 9.5 m, en appui de des 11 remorques standards de Poincy. Prochaine belle référence ? Le chantier des Galeries Lafayette qui démarrera en mars 2017.

(1)    Maître d’ouvrage Ville de Paris (SIEMP) ; Maître d’œuvre : Benoit Carrié Architecture & Thierry Roze Architecture.



Capelle, transporteur historique de KP1

La mise au point de cette remorque prémur exclusive est une occasion d’évoquer la belle route de KP1 avec le leader français du transport exceptionnel.

“L’entreprise a été créé en 1950 par mon père René aux Salles-du-Gardon, un petit village minier du Gard, se souvient Alain Capelle. Des années 50 à 60, il était patron-chauffeur et a démarré avec du transport de charbon et de matériaux bâtiment dans la région.” L’entreprise progresse     avec l’arrivé de la deuxième génération : Alain Capelle sera, en 1971, son 9° conducteur et son frère Daniel, qui a rejoint l’entreprise deux ans avant, reprendra ensuite la Direction Générale et développe l’activité sur le plan technique et commercial.

40 ans de partenariat

“Nous travaillons avec KP1 depuis 1978, avec des camions en location, précise Alain Capelle. A l’époque, il s’agissait du site PPB Saret de Pujaut et nous avions même géré l’intégralité de son transport entre 1988 et 1998, avec la présence d’un bureau au sein de l’usine.” Ce service sera ensuite repris en direct, mais le succès de cette collaboration se confirme au fil des ans, en s’appuyant sur la confiance. “KP1 est plus un partenaire qu’un client, affirme Alain Capelle. Pour nous, ils font partis de la maison. Nous avons toujours travaillé à livre ouvert et vécu ensemble les mauvais et les bons moments.”

Un maillon crucial de la performance

“Ce qui est important, c’est d’être à l’écoute et de connaitre toutes les contraintes techniques de son client, explique Michaël Capelle, Directeur Commercial en charge du développement du Groupe et fils d’Alain. Travailler avec KP1 implique un arrimage particulier, une conduite spécifique et le respect impératif du cadencement des véhicules en termes de produits à l’heure et, surtout, dans le bon ordre.” Concrètement, le centre opérationnel se trouve à Vézénobres, petit village du Gard, entre Nîmes et Alès. Une salle de “distpach” permet de visualiser, à l’instant T, la situation de tous les véhicules géo-localisés et apporte la souplesse nécessaire pour assurer l’ensemble des missions. La commande, émise par la cellule Transport de KP1, est optimisée afin de limiter au maximum le kilométrage à vide, puis redescend dans les agences où un Traffic Manager est garant de la qualité du service en finalisant l’itinéraire, les temps de conduite et de pose. Au final, Capelle assure une moyenne annuelle de 6 500 livraisons, avec un ensemble de tracteurs et de remorques spécifiques aux couleurs de KP1, dont 5 remorques prémurs.

Le leader français du transport exceptionnel

De la palette aux ailes de l’Airbus A 380… Capelle est spécialisé, avant tout, dans le transport conventionnel avec pour philosophie : trouver les solutions les plus adéquats sur le plan technique et budgétaire et plusieurs certifications, dont l’Iso 9001 et l’Iso 14001 pour les appels d’offres de l’armée et le transport des matières dangereuses. L’entreprise dispose d’un parc de 550 tracteurs, d’une moyenne d’âge de 2 ans ½, et de 800 remorques plateaux ou surbaissées. Elle emploie près de 1 000 collaborateurs, avec un chiffre d’affaire de 105 M€ en 2016 et 30 agences en France et en Europe : Angleterre, Espagne, Hollande et Luxembourg.
L’activité s’appuie, également, sur des filiales connexes apportant des services complémentaires.
Certaines sont spécifiques telles Capelle Yachts pour les bateaux et Capelle Oversize pour les transports hors normes comme les pièces d’avion, les éoliennes ou encore, les transformateurs de 280 tonnes du projet ITER.
D’autres valorisent le savoir-faire maison comme l’école Euroteam Capelle qui assure des formations diplômantes pour les conducteurs routiers et les équipes clients chargés du calage et de l’arrimage, ou encore la filiale EPC en charge de l’accompagnement des transports exceptionnels, tels les poutres de très grandes longueurs KP1. “Nous faisons aussi du balisage routier et autoroutier, de la manutention, du colisage, du stockage et des prestations de thermo-bâchage, complète Michaël Capelle. Nous développons également, grâce à notre filiale ESI, tous nos logiciels d’exploitation en interne, travaillons actuellement sur la dématérialisation des documents liés à nos 80 000 transports annuels.“

Un dernier mot ? Malgré sa taille, le transporteur cultive son esprit de PME familiale et transmet sa passion de génération en génération. Michaël au Commerce, Jean-Daniel à la Direction Générale, Sarah à la DRH, Jean-François à la direction de KMH International, la filiale Négoce, Lucie, chez Euroteam ou encore Julien au dispatching… Un Capelle peut en cacher un autre ! “La famille est plus qu’impliquée, conclue Michaël. Le travail est passionnant, très diversifié et nous sommes structurés pour continuer notre progression et notre diversification.”





Recherche