Accueil > Actualité BTP : Le gros oeuvre en chantiers > La preuve par le chantier > Plancher Milliwatt Chauffant : La nouvelle recette gagnante de Maisons Cercle Entreprise


Actualités KP1

Le gros œuvre en chantiers

Présentation des innovations, points clés de la mise en œuvre des produits et systèmes constructifs, reportages sur des chantiers exemplaires : chantiers alliant la construction durable, l'optimisation de l'isolation avec une dimension architecturale et environnementale.

Découvrez l’actualité de KP1 en images et en sons !

Plancher Milliwatt Chauffant : La nouvelle recette gagnante de Maisons Cercle Entreprise

La preuve par le chantier

    le 24 septembre 2015

Des coûts et des délais diminués, des clients rassurés par la sécurité et le confort et des ventes à la hausse, Arnaud Labaune, directeur du constructeur Maisons Cercle Entreprise, a profité de la sortie du plancher Milliwatt Chauffant pour abandonner définitivement, et sans regret, le terre-plein. Rencontre pour en savoir plus.


Constructeur régional de premier plan en Auvergne, Bourgogne et Rhône-Alpes, Maisons Cercle Entreprise construit, depuis 43 ans, ses maisons individuelles sur terre-plein. Sauf que depuis mars 2015, tous les planchers bas ont basculé sur une solution vide sanitaire. “Cela faisait deux ou trois ans que nous y réfléchissions, se rappelle Arnaud Labaune, mais la sortie du plancher Milliwatt Chauffant a accéléré notre réflexion et nous a semblé une bonne piste pour retrouver de la compétitivité et se différencier de la concurrence. Des chantiers tests en début d’année ont fini de nous convaincre que c‘était efficace, simple à poser et rentable.”

Un coût maîtrisé et sans surprise

Cet arbitrage s’explique avant tout par la difficulté croissante de maîtriser le coût de la solution terre-plein. “Nous avons 8 agences dans un rayon de 150 km autour de notre siège de Paray le Monial et nous avions du mal à gérer notre prix de sable et de fournitures vue l’étendue géographique, explique Arnaud Labaune. De plus, en phase réalisation, dès lors qu’il fallait remonter une maison de 20/30 cm, par exemple pour passer en réseau gravitaire sur un tout à l’égout, cela nous coutait, en permanence, des plus-values de chantier. A l’inverse, avec le plancher sur vide sanitaire, nous avons un prix au m² clair, que je peux lisser sur l’ensemble des agences et des sous-traitants. Je ne perds plus d’argent constamment à cause des rehausses et ce poste qui pouvait atteindre quelques milliers d’euros en terre-plein est maintenant minimisé et facilement absorbable.”


Une pose en deux jours

Restait à confronter les atouts espérés de ce mode constructif avec la réalité du terrain. “Nos plombiers-chauffagistes avaient l’habitude de travailler avec les maçons, puisqu’ils intervenaient déjà dans le remblai terre-plein pour passer les alimentations eaux chaudes et eaux froides et la mise en œuvre du plancher Milliwatt Chauffant a été facilement maîtrisée. En pratique, nous mettons une journée pour poser le plancher poutrelles-entrevous Isoleader KP1.Puis le chauffagiste passe le lendemain matin pour installer le kit chauffage, soit les trames préfabriquées des tubes hydrauliques selon le plan de pose, le grillage et le chevêtre d’attente avec sa housse de protection. Le maçon place le ferraillage l’après-midi. Reste la dalle de compression à couler.”

Des gains en matériaux…

“Nous cherchions à réduire l’épaisseur de l’isolant mais, surtout, celle de la réservation du plancher, car on se retrouvait parfois avec des épaisseurs de 15 cm qui exigeaient un rang supplémentaire de briques et autant d’enduit. Le plancher Milliwatt nous permet de revenir à une réservation optimisée de 7 cm, toujours la même quelque que soit le mode de chauffage, ce qui représente une simplification supplémentaire pour le maçon.”

… et un délai chantier réduit

Autre avantage très précieux : le plancher Milliwatt Chauffant permet en finition de conserver la mise en œuvre d’un carrelage sur chape de scellement. Il évite ainsi d’avoir recours à une pose de carrelage collé sur une chape technique qui nécessite un long temps de séchage. “Le plancher Milliwatt Chauffant permet de gagner au bas mot un mois et demi de délai de chantier par rapport à notre solution initiale, précise Arnaud Labaune.”

Une simplification des calculs thermiques

“Le plancher Milliwatt Chauffant sur vide sanitaire est devenu notre standard avec, en complément, une solution Milliwatt simple en cas d’un autre choix de chauffage comme un poêle à granulés. Il est même devenu notre variable d’ajustement thermique en jouant sur les performances des entrevous et des rupteurs des solutions Milliwatt 4, 8 et 11.” En complément, l’isolation des murs en brique, d’une résistance thermique R de 1 m².k/w, est assurée par un doublage 10 + 100 mm avec une conductivité thermique λ de 0,32 W/(m.k) et celle des combles par une isolation soufflée en laine de roche avec un R de 8 à 10.


Un impact positif sur les ventes

“Depuis ce choix de système constructif, les chiffres sont très positifs et les commerciaux le confirment, se réjouit Arnaud Labaune. J’ai maintenant la certitude que nous perdions des ventes à cause de la mauvaise image du terre-plein sur les risques de tassement de dalles. Même si bien effectuée la solution terre-plein est parfaitement pérenne, les assurances dommages ouvrages et décennales soulignent plus de sinistralités et nos prospects avaient cette crainte de mouvements de structures. Ils se sentent plus sécurisés par le vide sanitaire et c’est très net, sur certains secteurs, notamment dans l’Allier où nous regagnons actuellement des parts de marché. Nous avons livrés une dizaine de maisons et nos clients ne ressentent pas de différence en termes de confort de chauffage avec un plancher chauffant traditionnel.”


Prochaine étape de Maisons Cercle Entreprise, une fois les équipes bien rodées ? Etudier la possibilité de franchir le cap du plancher d’étage en Milliwatt Chauffant.

Maisons Cercle Entreprise

Créé en 1972 par un groupement d’artisans dont Henri Labaune (le grand-père d’Arnaud Labaune) et Jean Claude Fulchiron puis dirigée par Jean-Louis Labaune (son père), ce constructeur historique de la Bourgogne dispose de 8 agences positionnées à Paray le Monial (le siège), Chalon sur Saône, Mâcon, Montceau-Les-Mines en Bourgogne, Montluçon, Moulins et Vichy en Auvergne et Roanne en Rhône-Alpes. Au total, une moyenne de 150 à 160 maisons traditionnelles, contemporaines ou en ossatures bois sortent de terre chaque année avec 30 collaborateurs. Chaque conducteur de travaux suit toutes les étapes de son portefeuille de maison : la relation client, la gestion du chantier effectué par des équipes d’artisans partenaires et l’après-vente.

www.cercle-entreprise.fr



“La solution plancher Milliwatt sur vide sanitaire nous apporte un gain de l’ordre de quelques milliers d’euros sur le lot maçonnerie, quand nous devons remonter une maison d’un rang ou deux pour passer un réseau.” Arnaud Labaune




Recherche