Actualités KP1

Le gros œuvre en chantiers

Présentation des innovations, points clés de la mise en œuvre des produits et systèmes constructifs, reportages sur des chantiers exemplaires : chantiers alliant la construction durable, l'optimisation de l'isolation avec une dimension architecturale et environnementale.

Découvrez l’actualité de KP1 en images et en sons !

Prédalles suspendues

- Quoi de neuf ? Produits sécurisés

    le 11 janvier 2011

Eiffage Construction teste les nouvelles solutions KP1. En zone sismique, l’application des nouvelles recommandations professionnelles pour la mise en œuvre des liaisons mur porteur / prédalle suspendue avec boite d’attente est désormais un passage obligé pour garantir à 100% la performance finale de l’ouvrage. Démonstration avec Eiffage Construction sur le chantier du nouvel hôpital Paul Gache à Villeneuve-lès-Avignon dans le Gard, avec l’appui de KP1 et l’utilisation de son nouvel outil : le “redresseur”.

Prédalles suspendues

Le bureau de contrôle Alpes Contrôles était initialement réticent face au choix d’une solution prédalles suspendues pour les planchers de ce nouvel hôpital situé en zone de sismicité 1A. Dans la ligne de mire: les tolérances de mise en place des boites d'attentes et les conditions de dépliage des aciers des boites d'attentes et des prédalles jugées insuffisantes.

Pour le convaincre, Eiffage Construction a revu la mise en œuvre de ses planchers suspendus en appliquant les nouvelles recommandations professionnelles(1) en partenariat avec KP1.

“L’enjeu est crucial pour la profession, explique Richard Garcia, chef de projet de la R&D KP1. Après nous être fortement investis auprès de la FIB(2) pour les établir, nous avons renforcé la précision d‘implantation de nos suspentes en usine et accompagnons désormais les entreprises pour améliorer la qualité et la productivité du chantier. Ainsi, nous avons collaboré avec Eiffage et le bureau d’études Structure pour la préconisation du type de boites d’attentes, leur positionnement et l’indication précise du niveau d’altimétrie à atteindre, à savoir + ou – 15 mm sur les plans de ferraillage et de calepinage des prédalles. Nous avons ensuite rédigé les documents présentant la solution et organisé des démonstrations de pose avec le nouvel outil redresseur, développé par KP1 pour déplier les aciers des attentes et les suspentes des prédalles.”


“La nouvelle mise en œuvre nécessite beaucoup de rigueur des chefs d’équipe et des compagnons, souligne de son côté Antoine Bernard, chef de chantier chez Eiffage Construction. La grande difficulté est de positionner parfaitement la boite d’attente. Nous devons désormais travailler au millimètre. Ce qui n’est pas évident avec un élément de 2 m 40 de long, dont le moindre travers fausse la position des attentes ! Si, jusqu’ici, la zone du plancher était un ouvrage standard, nous considérons désormais la pose des boites d’attente et des prédalles suspendues comme des Ouvrages à Qualité Surveillée (ouvrages OQS). “


Au final, le résultat de ce chantier test est très positif. “Les 7500 m² de prédalles ont été livrés à l’avancement avec un plan de chargement des camions permettant de les poser en 1h au lieu de 2h en moyenne, précise Antoine Bernard. Un gain de temps très appréciable, les deux grues du chantier étant saturées et le bâtiment très étendu. Les boites d’attentes étaient positionnées exactement à la hauteur demandée et parfaitement au droit des prédalles. L’utilisation du redresseur permet également de gagner du temps et d’améliorer le confort et la qualité de pose. “


(1) Cf. Encadré

(2) Fédération de l’Industrie du Béton


Fiche Technique

Architecte: AIIVAN Tognella

Conducteur d’opération: DDE du Gard

Entreprise Gros œuvre: Eiffage Construction


Ce nouveau bâtiment hospitalier de type EPAD bénéficie de 108 lits avec un secteur long séjour dédié aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Tout en arrondi, il comprend 3 plateaux de 4200 m² avec un soubassement en béton armé voilé et des planchers bas en poutrelles hourdis.


Prédalles suspendues

Pour respecter les nouvelles recommandations professionnelles qui demandent que les éléments ne soient plus redressés à la main, KP1 a inventé un accessoire ingénieux permettant de déplier la suspente incluse dans la prédalle et de redresser les aciers en attente dans les voiles. Cet outil a été proposé gracieusement à la FIB pour qu’il devienne générique.


Prédalles suspendues

“Nous sommes aujourd’hui entrés dans le principe de précaution absolue pour les prédalles suspendues, expliquent Antoine Bernard, chef de chantier Eiffage Construction et Richard Garcia de la R&d KP1. Nous avons travaillé en étroite collaboration pour prouver aux Bureaux de Structure et de Contrôle toute l’efficacité de ces nouvelles réglementations sur le plan des calculs, des dimensionnements et de la qualité de pose.“


Prédalles suspendues

Un ensemble d’amélioration renforce la sécurité de mise en œuvre des prédalles suspendues. Le plan d’exécution indique désormais le sens des aciers des boites d’attente dans le voile, les boites sont positionnées à la bonne altimétrie au droit des prédalles, ces dernières arrivent suspentes pliées dans le bon sens de façon à ne pas gêner le dépliage des attentes et toutes les opérations de dépliage s’effectuent avec le Redresseur KP1 selon un ordre chronologique correspondant à celui des aciers implantés.


Encadré 1

De nouvelles recommandations professionnelles pour une mise en œuvre très rigoureuse!

Les Recommandations Professionnelles pour les prédalles suspendues avec boites d'attente ont évolué depuis le 14 octobre 2009 et donnent les conditions de conception, calcul et exécution à satisfaire pour que ces ouvrages relèvent de l'EC2-1-1 et de son Annexe Nationale. Elles traitent en premier lieu les conditions de mise en œuvre nécessaires pour une mise en place correcte, à savoir:

- Les tolérances de mise en place des boites d'attente ainsi que des aciers sortant des prédalles avec deux classes: tolérance courante de base ou tolérance fine,

- Les tolérances de mise en place des prédalles selon qu'il existe ou non des boites d'attente à leurs deux extrémités,

- Les conditions de pliage et de dépliage des aciers des boites d'attente et des prédalles,

- Les opérations d'autocontrôle, de contrôle et de réception des implantations, des coffrages et des ferraillages avant coulage de la dalle, le tout dans le respect d'un plan d'assurance qualité.

Ces Recommandations donnent ensuite les conditions de dimension géométrique des boites d'attente et de coffrage du béton coulé en place. Il est ainsi envisagé deux possibilités, avec, dans chaque cas, les vérifications à satisfaire: dalles justifiables par leur contrainte de cisaillement, dalles justifiables par l'existence d'une bielle d'about.


Ces recommandations Professionnelles ont pour vocation de permettre de concevoir, calculer, exécuter et contrôler ces ouvrages en toute sécurité en vue de favoriser un retour d'expérience suffisant pour une validation définitive.





Recherche