Reportage chantier
29/05/2018
KP1 propose ses poutres PAC (poutre à about creux) pour la réalisation du chantier Altana

Le système précontraint Poutre à Abouts Creux «about PAC » de KP1 s’est imposé et a su faire la différence pour la réalisation par Rabot Dutilleul Construction du parking du projet résidentiel Altana-Paris la Défense.

Un défi technique à relever

Situé à Nanterre au croisement du quartier d’affaires, des Terrasses, des Jardins de l’Arche et de Puteaux, le programme résidentiel Altana, porté par Nacarat, promoteur du Groupe Rabot Dutilleul, concerne la construction de 2 immeubles de 10 et 14 étages, ainsi que 5 niveaux de sous-sol.

KP1 réalise la chantier Altana avec des poutres précontraintes PAC

 «Du fait de la surface disponible restreinte, nous avons dû réaliser les 5 niveaux de parking sur une largeur de 15,5 m seulement, en creusant une fosse de 15 m de profondeur sur 125 m de long, avec une paroi en béton projeté sur toute la périphérie du sous-sol », explique Jérémy Beaussart, Conducteur de Travaux chez Rabot Dutilleul Construction, l’entreprise générale de l’opération. « L’enjeu, pour limiter les encombrements et exclure les poteaux, était donc de sceller directement contre le voile des poutres allumettes tous les 2 m, permettant de soutenir le plancher mais également de contenir la poussée des terres », poursuit-il.

Poutres précontraintes « about PAC » : une solution économique parfaitement adaptée

« Pour répondre à ce défi technique, nous avons proposé et livré 2500 ml de poutres précontraintes « about PAC » à about creux de 15,4 m de long sans étai, section 0,4 X 0,42 de hauteur », indique Rénald Nattier, Chargé d’Affaires responsable du projet chez KP1.

KP1 réalise la chantier Altana avec des poutres précontraintes PAC

« L’about PAC a permis de poser les poutres avec un jeu de pose de 10 cm seulement et grandement simplifié la mise en œuvre, précise Jérémy Beaussart. Il suffisait de percer la paroi, descendre les poutres sur des tours d’étaiement, d’enfiler les aciers dans le voile puis le sceller chimiquement avant de couler le béton dans l’about creux. Avec 8 poutres posées par jour par 4 personnes seulement, 4 mois ont suffi pour réaliser les 5 niveaux de sous-sol ; et les cadences ont été parfaitement maîtrisées. »

« Ce système nous a permis de gagner quelques précieux centimètres de hauteur au niveau des sous-sols, rajoute le maître d’œuvre, mais c’est surtout l’économie du système qui m’a convaincu, poursuit Jérémy Beaussart : la précontrainte a permis de gagner énormément sur les aciers, pour une économie globale d’environ 20 % par rapport au béton armé. »

Une technologie de choix pour la réalisation de parkings exigus en zone urbaine densifiée

« Mises au point dans les années 80 pour la réalisation d’ossatures poteaux/poutres, les poutres précontraintes à abouts creux de KP1 restent aujourd’hui inégalées pour les performances de leur assemblage à des parois verticales, leur faible équarrissage en grande portée et leur facilité de mise en œuvre, témoigne Roberto Giuliani, Responsable Bureau d’Etudes chez KP1. Elles retrouvent ainsi toute leur valeur ajoutée sur ce type de projet entre parois moulées fermées qui soutiennent les terres». 

KP1 réalise la chantier Altana avec des poutres précontraintes PAC

« La densification de l’urbanisation et la flambée du prix au m2 dans de nombreuses villes imposent des constructions de parking en sous-sol dans des espaces de plus en plus restreints où chaque dizaine de centimètres compte, ajoute Rénald Nattier. Pour réduire au maximum les encombrements, nos poutres about PAC constituent une solution de choix »

« C’est un système que je recommande vivement pour ce type d’application, conclut Jérémy Beaussart de Rabot Dutilleul Construction. J’avoue que l’usage de la précontrainte n’est pas encore un réflexe dans la profession ; et pourtant, force est de constater que l’économie réalisée est bien réelle, surtout lorsqu’il s’agit de grandes portées. »