Prouesse technique et logistique pour gérer les porte-à-faux et assurer les cadences

CITE NUMERIQUE & ECOLE DE MANAGEMENT DE NORMANDIE (76)
  • CITE NUMERIQUE & ECOLE DE MANAGEMENT DE NORMANDIE
  • Prouesse technique et logistique pour gérer les porte-à-faux et assurer les cadences

11 000 m2 de Prédalles KP1 au cœur d’un bâtiment futuriste dans le quartier des Docks au Havre


Véritable totem architectural, le nouveau bâtiment regroupant la future Cité Numérique et l’Ecole de Management de Normandie, au centre du campus maritime Le Havre Normandie, illustre innovation et modernité. Développant sur 5 niveaux et 9 étages des espaces de formation et d’échanges informels entre étudiants, universitaires et professionnels autour d’un atrium central, il offre de part et d’autre sur la mer et sur la ville 2 immenses terrasses panoramiques, multipliant ainsi les porte-à faux, dont un de 8 m à près de 30 m de hauteur.
« Du fait de nombreux porte-à-faux métalliques dissymétriques associés à l’ossature béton dans les étages, avec les éléments de contreventements verticaux engendrant des efforts en traction et en compression dans les planchers, il a fallu travailler de concert tout le long du projet entre les ingénieurs du BET Artelia, ceux de KP1 et l’équipe du service Méthodes de Vinci Construction pour imaginer les solutions adaptées, explique Sébastien Guy, ingénieur de Travaux Principal en charge du projet chez SOGEA Nord-Ouest. Les équipes techniques ont dû en amont croiser leurs plans de ferraillage et optimiser les différents aciers pour faciliter la mise en place sur le chantier, précise-t-il. » 


« Mais les contraintes de ce projet n’étaient pas seulement architecturales, ajoute Sébastien Guy. L’accès au site dans le centre portuaire et commercial du Havre était particulièrement restreint avec des zones limitées de livraison et de stockage, et nous avions parallèlement une forte pression sur les délais de réalisation, ce qui nous a conduit à mettre en place une organisation du chantier tout à fait spécifique avec un fonctionnement des équipes en 2x8 pour assurer les cadences requises, poursuit-il. KP1 a su s’adapter en conséquence et ordonnancer ses heures de livraison en fin de journée, avec reprise des remorques dès 5h30 le matin».
« Que ce soit sur le plan technique, relationnel ou logistique, les équipes KP1 ont parfaitement été à la hauteur des enjeux du projet, et nous en sommes entièrement satisfaits, résume Emmanuel Parc, Directeur de Travaux et de Projets SOGEA Nord Ouest. La mise en œuvre des Prédalles a été optimale d’un point de vue technique, et le dispositif logistique mise en place nous a permis de respecter les contraintes spécifiques de ce chantier et les délais attendus. C’est un réel atout différenciateur chez KP1 que nous avons particulièrement apprécié, conclut le Directeur de Travaux et Projets ».