Qualité des sols : solution longrines et entrevous légers pour une construction sûre et efficace sur sols argileux

Résidence Le Pountet

Pexiora (11)
  • Groupement d’habitations
Type de bâtiment : 
Prestation : 

Conception, fabrication et livraison de 2km de longrines, d’éléments de plancher bas Isoleader 23, et d’entrevous EMS EcoVS et EMX 

Surface : 
3500 m² sur vide sanitaire
Maître d'ouvrage : 
Terre d’Aude
Maître d'œuvre : 
Jade Technique
Gros oeuvre : 
Construction d’Occitanie
Bureau d'études : 
ESTI
Région : 

La préfa KP1 au service d’un chantier de 45 logements en maisons diffuses ou groupées sous contrainte d’étude de sol


En charge pour le promoteur Terre d’Aude de la Direction Technique du chantier de construction d’un groupement de 45 villas d’un projet mixte à Pexiora d’habitat social et de 11 maisons individuelles, Guillaume Siret s’est trouvé confronté, une fois rendues les conclusions défavorables de l’étude de sol du projet, à l’obligation d’envisager des solutions constructives adaptées. « Du fait du sol argileux qui nous contraignait à réaliser des fondations spéciales sur pieux, il n’était pas envisageable de travailler comme initialement prévu en semelles filantes, explique le constructeur. Pour répondre aux exigences du projet, nous nous sommes alors tournés vers un fabricant qui était en mesure de nous fournir à la fois des longrines précontraintes préfabriquées permettant de réaliser des soubassements adaptés, mais également un système constructif en plancher isolant le plus léger possible, poursuit-il. »

« Un vrai choix gagnant en phase réalisation ! affirme Guillaume Siret. La mise en œuvre des longrines KP1 – 2 km posées sur le chantier – nous a apporté, au-delà de la sécurisation pour l’élévation du vide sanitaire, gage de la pérennité du chantier, un gain de temps multiplié par deux par rapport à des fondations traditionnelles en coffrage. Il nous a fallu seulement 3 jours pour poser les longrines de chaque tranche de 10 villas de 90 m² au sol, avec 4 personnes et un seul engin de chantier », précise-t-il.

« Nous avons parallèlement fait le choix de planchers bas avec poutrelles sans étais pour gagner du temps, ajoute Guillaume Siret. Les planchers bas sur vide sanitaire ont été réalisés avec les systèmes isolants Isoleader 23, les planchers d’étage avec des systèmes EMX et nous avons opté pour les systèmes EMS EcoVS pour les garages et les terrasses, détaille le constructeur. Autre solution bien pratique sur chantier : les systèmes d’accroche des évacuations AccroVS EMS/EMX, ajoute-t-il. Nous en avons utilisé sur l’ensemble du chantier ».

« Au final, nous avons été pleinement satisfaits de la qualité constructive des longrines et du choix des entrevous légers, conclut Guillaume Siret. Les avantages sont multiples : confort des poseurs, manipulation aisée, moins de poids sur la structure et aussi gain de place sur le chantier. En effet, 1 palette d’entrevous KP1 livrée permet de réaliser jusqu’à 120 m² de plancher, au lieu de 15 m² pour une palette d’entrevous béton ; l’encombrement au sol sur le chantier n’est pas comparable ! »

« C’est une solution très intéressante d’un point de vue technico-économique que nous avons d’ores et déjà retenue pour notre prochain projet, de 56 maisons cette fois », dévoile le constructeur/promoteur.

 

Bailleur social : Habitats Audois 
Architecte : Alvaro Escourrou architectes associés 
Négoce : Union Matériaux Carcassonne