Fermer la barre de recherche
Image
Eléments de béton précontraints et préfabriqués par KP1

Le béton précontraint

Issue de la loi sur la transition énergétique pour lutter contre le changement climatique, la RE 2020 est la nouvelle règlementation, applicable au 1er janvier 2022, qui encadre les constructions neuves en France. Elle vise à diminuer l'empreinte carbone des bâtiments et en améliorer leurs performances thermiques et le confort d'été.

Limiter la consommation de matière, c’est du CO₂ non émis et des ressources préservées

Le groupe KP1 a été précurseur dans la technologie de la précontrainte, qui associe le béton, matériau qui résiste aux efforts de compression, et l’acier qui lui résiste à l’étirement grâce à ses propriétés élastiques. Cette technique de compression préalable du béton en usine par mise sous tension de câbles d’acier enrobés de béton, confère aux poutres, poutrelles et prédalles des caractéristiques mécaniques hautement performantes de résistance et de portée. Ainsi, pour une performance donnée, les constructions en béton précontraint nécessitent des sections moindres de dalles et de poutres, limitent ainsi la consommation matière et donc les émissions de gaz à effet de serre.

Les atouts du béton sont nombreux : il présente la plus grande durabilité dans le temps, une très bonne résistance mécanique et tenue au feu, une bonne inertie thermique et capacité d’isolation phonique, il résiste très bien aux agressions extérieures et peut se recycler facilement. Le recours à la technologie du précontraint permet, en complément, de réduire l’empreinte carbone par une consommation moindre de béton et d’acier, tout en offrant des conditions de mise en œuvre sur chantier et des caractéristiques techniques très compétitives.

Le béton précontraint en video

Construction bas carbone : une démarche globale de la conception au chantier 

Au-delà de l’économie de matière apportée par le béton précontraint et le recours à la préfabrication, la construction bas carbone procède de toute une démarche de l’amont à l’aval des projets. 

Dès le stade de l'avant projet, le bureau d’études KP1 accompagne l’équipe de conception sur un dimensionnement optimal pour obtenir les caractéristiques mécaniques, thermiques, phoniques et coupe-feu attendues, tout en limitant les quantités de matière, et donc directement, les émissions de gaz à effet de serre. Pour ce faire, KP1 a développé des outils spécifiques à disposition des concepteurs : Kalcul Structure (pour optimiser les sections des produits), Kalcul Thermique et Kalcul Environnement.

Exemple d'optimisation des sections 

Performances mécaniques équivalentes obtenues avec des sections inférieures grâce à la précontrainte

Optimisation des prédalles :

Image
Optimisation des prédalles

 

Optimisation des poutrelles :

Image
Optimisation des poutrelles

 

Optimisation des poutres : 

Image
Optimisation des poutres

 

 

L’enjeu est de raisonner en coûts et impact globaux : le bon matériau au bon endroit pour réduire l’empreinte carbone, limiter les déperditions thermiques, sans désorganiser le chantier ni générer de surcoûts qui rendraient les projets caduques. La diversité des solutions de planchers préfabriqués de KP1, offrant des structures porteuses légères compatibles avec toutes sortes de matériaux alternatifs, offre une liberté d’optimisation globale très appréciée des concepteurs et maîtres d’ouvrages.

La préfabrication sur des usines proches des chantiers permet une gestion des déchets sur chantiers optimisés et des transports rationalisés qui contribuent à cette démarche vertueuse.